• Historique
  • 1961

    Naissance de Wellin Initiative, comité formé entre autres par Francis Collet, José Adam, Jules Banneux, Lucien Remy-Van Nieuwenhove … Création de la Fête de la Truite qui consistait en un concours de la "Truite d'Or" : En couple, l'homme avait 2 minutes pour pêcher 2 truites et l'épouse ou la compagne devait les préparer devant un jury selon une recette locale. Ensuite, ils devaient les déguster d'une façon la plus correcte et la plus élégante possibles ! Ce comité construisit le premier Wandalino, personnage de la légende conçue par José Adam.
  • 1984

    Quelques gais lurons et parmi eux, notre regretté feu Marc Mahy, en mal de festivités, mirent sur pied un défilé de chars. C'était un 2ème week-end de mars, ainsi naissait le Carnaval de Wellin.
  • 1986

    Première élection d'un Roi carnaval : Descendant du haut du village en chaise à porteur "Teckel 1ère " fut élu par le peuple sur le perron de l'hôtel de Ville, puis emmené jusqu'à la grange pour ouvrir le bal.
  • 1987

    Vit la résurrection de "Wandalino", géant de 6 mètres, puissant et débonnaire, vivant en compagnie des "Nutons", nains vifs et espiègles.

    Nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir la légende du bon géant wellinois.
  • 1988

    Le comité, sous l'impulsion de Marc Mahy, épaulé par les historiens locaux, créa la "Confrérie de Wandalino" sur base de la hiérarchie civile de Wellin au XII siècle.

    Composée de Godefroid Seigneur de Wellin ; du Moine représentant l'abbaye de Stavelot ; du Villicus, Maire de l'époque ; du Sergent assurant le maintien de l'ordre public ; du Chairrier responsable (déjà) des impôts et de sept échevins issus des divers villages faisaient partie autrefois de la Seigneurie de Wellin

    Les confrères sont les ambassadeurs de notre folklore. Outre les réceptions officielles, intronisations et discours divers, ils ont la charge de l'aspect promotionnel de "La Tourteline", petite tourte à base de truite (symbole de la Haute-Lesse), plat officiel du carnaval et depuis 1998 la cornouille liqueur à base de baies du cornouiller. Depuis quelques années, ils organisent également le grand feu !!, ainsi qu'un souper annuel qui rencontre toujours un vif succès.

    Lors d'une des premières éditions du Carnaval, nos amis Jacky HUBAILLE et Maurice HOUILLON, déguisés en Nababs koweitiens, distribuèrent dans de petites barriques un vin sélectionné avec soin par Maurice. Un petit verre de "pétrole" par-ci, un petit verre de "pétrole" par là, les spectateurs étaient ravis de cette idée. L'imagination de Pierre Talmas fit vite le reste en créant le premier costume "d'Arlequin aux couleurs de Wellin". Les Saltimbanques étaient nés.

    Avec l'aide de Marc Mahy, Marie-Jeanne HUBAILLE se lança dans la confection en série des costumes aux couleurs du Carnaval. C'est ainsi que Jacky Hubaille, le patriarche, Bernard DELVOSALLE, dit l'"Enclume", Thierry RUIR, dit "Le T'chè", Michel DESTOKY, brasseur à l'époque et Thierry DAMILOT, dit "Bichette", formèrent la toute première équipe de saltimbanques.
  • 1989

    Création du 1ère logo réalisé par Michèle Talmas sous la demande de son frère Pierre.
    Le Carnaval de Wellin n'aurait jamais connu un tel succès si les organisateurs n'avaient songé à donner à cette grande fête populaire une tournure historique qui ravit le grand public. Avec une grande rigueur. les historiens locaux, Mr Evrard, Mr Remy-Van Nieuwenhove, Mr Nemery de Belvaux et Mr Collet ont défini, pour chacune des sections du grand Wellin, un cliché historique notoire, qui a servi de support à la création d'un géant. En voici la description :

    Chanly Halma Daverdisse

    Lomprez Sohier Froidlieu
    Toujours en quête d'idées folles et novatrices, les deux amis d'antan, Marc Mahy et Pierre Talmas se remirent au travail. Ils donnèrent vie à Hallebard, le dinosaure qui habitait le trou du Sourd'Ave. Cette légende imaginée par Francis Collet replaça Hallebard dans le contexte de la légende de Wandalino.

    Avec l'aide de feu Lucien Remy, la structure de ce monstre de 20 mètres de long fut mise au point. Quels ne firent pas la surprise et l'effroi de nos petits wellinois quand ils le découvrirent, les yeux flamboyants, la gueule béante crachant des confettis.
  • 1990

    Création d'un nouveau géant qui est... une géante ; " La Dame de Wellin", ainsi baptisée, est un haut personnage du VIème siècle, découverte il y a quelques années grâce aux fouilles archéologiques dirigées à Wellin par Monsieur Maurice Evrard.
  • 1991

    Le carnaval s'affiche. A la demande du comité, le dessinateur Dany Henrotin, enfant de Wellin connu pour ses personnages de Olivier Rameau, Bernard Prince, Arlequin .. fait présent d'une affiche. Celle-ci intègre les géants historiques sur fond de la Grande Place et les personnages de Colombe, Olivier Rameau et Monsieur Pertinent.
  • 1992-1993

    Ont vu le carnaval prendre une ampleur considérable, les chars se sont multipliés et ont gagné chaque année en beauté et en originalité, la 9e édition s'est soldée par +/- 10.000 visiteurs venus admirer un cortège de plus de 600 participants et assister au désormais traditionnel feu d'artifice du dimanche.
  • 1994

    Dixième anniversaire d'une manifestation qui est déjà devenue, dans le cœur des Wellinois,une TRADITION.

    Nous assisterons cette année au baptême d'un nouveau géant, Godefroid de Wellin, premier représentant de la famille des "de Wellin" dont on trouve trace en 1104 en compagnie d'autres seigneurs, vassaux de l'Abbaye de Stavelot, à une assemblée à Chairière-sur-Semois.

    Première sortie des "Macrales Lomprézienne" ; groupe qui, comme les Saltimbanques et la Confrérie, se développera et sortira chaque année.
  • 1995

    Sous l'impulsion de notre Président, Philippe Hérion, et pour répondre à la demande sans cesse croissante de la population Wellinoise et extérieure, installation d'un deuxième chapiteau sur le parking Pasquasy qui pour la première fois de son existence, donna le jour à un concert . De Abbey Road à Machiavel, en passant par Dynamita Salsa, Black Bottom, Motown 90, ces concerts font désormais partie intégrante du programme carnavalesque.

    Le carnaval des et pour les enfants reprend ses droits : Première élection d'une princesse et d'un petit prince carnaval, participation des écoles dans les différents textes réalisés par les 6ème. 1er concours de masque.
  • 1996

    Wandalino sort de son fief ! Naissances de deux géants au village de Han-sur- Lesse. Ces deux géants représentent des personnages très particuliers. Ayette, la cireuse de la grotte et Hyacinthe, le guide de la grotte. Ils symbolisent le passé ouvrier de ce village. Ils célébreront leur mariage le 8 avril 96 et c'est notre bon géant Wandalino et la dame de Wellin qui furent leurs témoins.
  • 1997

    Résurrection d'Hallebard : sous l'impulsion de Robert Pierlot, une autre équipe de fous, les compagnons d'Hallebard, crée un nouveau dinosaure. Le premier ayant succombé, abandonné lâchement par ses créateurs (et laissé dehors faute de place pour l'abriter).

    Naissance de la Troupalino. Depuis pas mal d'années, au sein du comité, nous étions maltraités de sexistes, cette mauvaise réputation fût cependant démentie grâce à ces dames qui s'occupent dorénavant de nos bambins le samedi après midi, ainsi que le dimanche, lors du cortège.

    Participation du TEC pour les soirées, première organisation d'un service de navette entièrement gratuit qui assure le ramassage et le retour de tous les jeunes et moins jeunes non motorisés ou ayant laissé BOB à la maison ..

    Concert Machiavélique, toujours innovateur, notre carnaval a eu la primeur de leur come-back. Pas moins de 2 mille personnes se souviendront longtemps de ce concert exceptionnel.
  • 1998

    Après la Tourteline, plat officiel de notre carnaval, un breuvage bien particulier àWellin compléta notre gastronomie locale. Après recherche, une essence de bois, bien connue de nos grands-parents, peuplait notre région : le cornouiller, dont le bois servait souvent de manche et la baie quant à elle était l'ingrédient principal pour l'alcool des "pauvres". L'idée ne fut pas difficile pour recréer cette liqueur dénommé "Cornouille".

    Première apparition des Troupalinos costumées.
    Leur dynamisme étant débordant, toutes ces gentes dames ont décidé de se confectionner des costumes, des costumes plus beaux les uns que les autres.
  • 1999

    15ème anniversaire. Un programme à la hauteur de nos ambitions ; chapiteau avec étage pour recevoir dignement nos partenaires et sponsors qui nous soutiennent depuis de nombreuses années, ainsi qu'un spectacle exceptionnel, conçu et orchestré par le Tour des Sites, qui nous permis de danser sous le rythme endiablé des Golden Gospel Singers. Pour les quelques 7.000 personnes rassemblées autour de notre nouvelle Grand Place, ce fut ce soir-là, certainement un souvenir inoubliable…
  • 2000

    Afin d'apporter une nouvelle originalité et enrichir le patrimoine historique de notre Carnaval, Manu et Carine Joosens-Ruir, notre cher Secrétaire et son épouse, ont conçu de toutes pièces et mûrit en secret pendant près de 2 années de recherches historiques scrupuleuses, un jeu de société "Géant" sur le thème de la légende et de l'histoire de l'entité Wellin.

    Quelle merveille d'invention, alliant l'aspect ludique à l'histoire et la spécificité de notre entité, trop peu souvent mises en valeur.

    Quelle bonne initiative pour parvenir à vulgariser notre patrimoine sous-estimé et faire connaître notre histoire à toutes les couches et âges de notre population.

    Histoire, légendes, tourisme, anecdotes, tout y est pour le plus grand plaisir de découverte et d'amusement de tous !

    Géants!


    A l’aube du XXIe siècle, des brigands à la solde du vieux seigneur de Mirwart ont capturé notre bon géant Wandalino et de grands malheurs menacent l’entité si vous ne parvenez pas à le libérer.

    Courez par monts et par vaux réveiller les géants de chaque village et unissez-les pour sauver notre bon Wandalino. Attention, sur les chemins qui mènent à Lomprez, Sohier, Daverdisse, Halma, Chanly et …, vous rencontrerez, au pis, les Brigands, au mieux, les Saltimbanques qui, selon leurs humeurs, vous aideront ou vous dépouilleront…

    Préférez toujours la compagnie des Confrères, de la Dame de Wellin et évitez Hallebard, le Dinosaure qui, d’un coup de queue, vous renverra en enfer, chez la Sorcière.
  • 2001

    Wellin importe la musique et le folklore breton dans la cité des Géants. Le bagad d’evren d’auray, inonde de bonheur les yeux et oreilles des wellinois. En mémoire à Daniel Balavoine, cette année marquera le retour du concert sur la grande Place de Wellin. Là vous étiez plus de 5.000 pour applaudir « Lipstick ».

    Il s’en suivit un spectacle grandiose de pyrotechnie et pour clôturer cette 17ème édition : un concert avec les Ti Tchapias, le grand « Boys Band » de l’univers.