Les macrales de Lomprez virent le jour en 1994. Cette première année, les sorcières défilèrent au carnaval dans leur maisonnette en bois. Avec leur robe noire, leur cape, leur chapeau pointu, leur masque hideux et leur balai, les macrales distribuent leur ” pipi de sorcières “, un liquide bleuâtre avec on ne sait quoi dedans. En 1995, la tête de la sorcière fut construite et le char fut baptisé ” La source aux sorcières “.

Présent chaque année au carnaval de Wellin, le groupe des macrales Lompréziennes se développe et s’améliore d’année en année. L’ajout d’une baignoire de confettis, la bouche de la sorcière cracheuse de fumée, …

Des traditions naissent : avant de commencer le carnaval (entre Froidlieu et Sohier), les macrales dégustent les huîtres en buvant quelques verres de vin blanc. Est-ce la raison pour laquelle les macrales savent se tenir en sortie ?